27 août 2021

Le pass sanitaire n’est plus obligatoire dans les centres commerciaux du Nord

Une bonne nouvelle qui soulage les clients et les commerçants du Nord. L’application du pass sanitaire dans les centres commerciaux de plus de 20 000 mètres carrés n’est plus obligatoire.

Début août, le gouvernement a demandé aux préfets de rendre le pass sanitaire obligatoire dans les centres commerciaux de plus de 20.000 mètres carrés, dans les départements où le taux d’incidence dépasse les 200 cas pour 100.000 habitants. La mesure devait entrer en vigueur le mardi 24 août. Mais elle n’est finalement pas entrée en vigueur dans le Nord.

La décision a été prise « au regard du constat, à l’échelle du département du Nord, comme de la Métropole européenne de Lille, de l’évolution de la situation sanitaire sous la forme d’un plateau descendant », annonce la préfecture dans un communiqué. Le taux d’incidence s’établit en effet à 186,1 cas pour 100 000 habitants au 19 août, contre 188,3 cas au 15 août. « L’évolution de la situation sanitaire, comme la pression sur le système de soins, continueront de faire l’objet d’un examen attentif, pour actualiser, si nécessaire, le dispositif réglementaire applicable dans le Nord », ajoute la préfecture.

Cette nouvelle était bien accueillie par les clients et les commerçants. Cependant, ces derniers auraient aimé être avertis plus tôt. Ils ont appris la suspension de la mesure la veille alors qu’ils ont pris les devants pour l’appliquer. « On salue la décision du contrôle du pass sanitaire, mais on aurait voulu des informations en temps réel », confie Gildas Feldmann, directeur du centre commercial Cora de Coudekerque-Branche, aux micros de France3.

« D’autres collègues ont fait venir des personnes de région parisienne pour assurer la filtration à l’entrée, et ils ont appris ça ce matin. Ces gens-là sont en sursis. » rajoute-il.

Le pass sanitaire reste toujours présent…

Par ailleurs, le pass sanitaire reste toujours obligatoire dans les lieux de culture et de loisir, dans les bars, restaurants, services et établissements de santé sociaux et médico-sociaux ainsi que que les déplacements de longue distance en transport public. Le port du masque reste également obligatoire dans un rayon de 50 mètres des marchés, braderies, brocantes, vide-greniers ainsi qu’à l’intérieur des centres commerciaux les samedis et dimanches, des établissements scolaires et universitaires, des lieux de culte aux jours et heures de la tenue des offices et cérémonies, des stations et lieux d’arrêt des transports collectifs de voyageurs. Mais aussi dans les files d’attente de toute nature, à l’occasion de tout regroupement de plus de 10 personnes, dans les zones piétonnes, permanentes ou temporaires, les samedis et jours d’événements particuliers, dans les espaces réservés aux spectateurs des enceintes sportives de plein air et dans les fêtes foraines.

La justice suspend le pass sanitaire dans les Yvelines.

Le tribunal administratif de Versailles a suspendu mardi 24 août un arrêté du préfet des Yvelines rendant obligatoire le pass sanitaire dans les centres commerciaux.

Quatorze grands magasins et centres commerciaux sont concernés dans les Yvelines par l’arrêté préfectoral, dont l’emblématique Vélizy 2, l’un des plus importants de France.

Les deux avocats à l’origine de cette suspension ,Maîtres Yoann Sybille et Tarek Koraitem, ont d’ores et déjà mis en demeure les autres préfets d’Ile de France. « On a adressé dès hier soir, (ndlr, mercredi) des mises en demeure aux différentes préfectures d’Île-de-France pour retirer les arrêts litigieux non conforme à la loi », explique Maître Sybille.