14 octobre 2021

4 choses à savoir sur les  Dark  Kitchen 

Les « DarkKitchen »« les cuisines virtuelles »ou encore les « cuisines fantômes »,  autant d’appellations désignant un nouveau style de restauration. Le principe : cuisiner et livrer des repas au domicile des clients.

Boostée par le confinement, la livraison de repas à domicile s’est accélérée. Cette explosion a permis l’apparition d’un phénomène ces derniers mois en France, celui des Dark Kitchen. Un nouveau modèle économique de restauration qui bouscule les codes traditionnels.   

 1- Le concept des Dark Kitchen 

Connue aux États-Unis il y a 10 ans, la Dark Kitchen est le nouveau modèle de restauration conçu pour la préparation de plats destinés à la livraison. 

Il se distingue grâce à son modèle économique assez particulier. Les établissements ont en effet la particularité d’exister exclusivement en ligne. Du côté des locaux, seule une cuisine est donc nécessaire.  

Ces points de restauration s’installent principalement au cœur des centres-villes, dans l’objectif d’une livraison toujours plus rapide.  

2- Les avantages des Dark Kitchen 

 Ces types de restaurants n’investissent pas dans l’ambiance et la décoration d’une salle. Il en est de-même pour le personnel :  il n’est pas nécessaire de recruter et de rémunérer des serveurs. Les charges d’investissement sont donc réduites. 

3- Comment fonctionnent les Dark Kitchen ? 

Ces cuisines virtuelles permettent aux clients de commander leurs repas prêts à consommer via une plateforme en ligne, depuis leur smartphone ou leur ordinateur. Ces établissements sont liés aux agrégateurs de commandes tels que Deliveroo, Foodora ou Uber Eats et jouissent donc d’une grande visibilité.   

4- Les différents types de Dark Kitchen  

 Plusieurs types de dark kitchen existent :  

  • Les Dark Kitchen provenant d’un restaurant existant : Dans ce cas, un restaurant lambda existe et dédie une salle pour l’activité exclusive de la dark kitchen. C’est l’occasion pour ce type d’établissement de tester la livraison dans un nouveau quartier ou de proposer une nouvelle carte.  
  • Les cuisines virtuelles créées de toutes pièces : Dans cette situation, c’est une seule enseigne qui gère plusieurs marques différentes dans un espace de cuisine détenu en propriété ou partagé. Il s’agit exclusivement d’une activité de livraison.  
  • Les cuisines fantômes adossées à une plateforme de livraison : Dans ce modèle, l’entreprise a déjà mis en place une activité de restauration en salle. En ce qui concerne la Dark Kitchen , elle est gérée à partir d’un espace de cuisine partagé. En revanche, une charge de loyer est demandée.